La CFDT devient la première organisation syndicale, détrônant ainsi la CGT. Ce classement est calculé depuis 2008 à partir des résultats des élections professionnelles dans les entreprises d’au moins 11 salariés qui ont eu lieu entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016, des scrutins dans les TPE et dans les chambres d’agriculture.

Pour être représentatifs au niveau national, les syndicats doivent obtenir au moins 8% des suffrages exprimés, de même dans les branches. Dans les entreprises, le seuil est fixé à 10%.

La CFDT obtient 26,37%, la CGT 24,85%, FO 15,59%, la CFE-CGC 10,67%, la CFTC 9,49%, l’UNSA 5,35%.

La CFDT obtient ainsi 1 342 670 voix contrat 1 302 775 pour la CGT.

Sur le seul périmètre des organisations syndicales ayant recueilli plus de 8% (et qui fixe la représentativité par arrêté ministériel), les scores sont de : 30,32% pour la CFDT, 28,57% pour la CGT, 17,93% pour FO, 12,27% pour la CFE-CGC et 10,91% pour la CFTC.

Rappel : pour être valide, un accord d’entreprise doit être paraphé par un ou des syndicats ayant obtenu 30% des suffrages (50% si l’accord porte sur la durée du travail).