Exercer un mandat syndical ou de représentation du personnel en entreprise, c’est indéniablement acquérir certaines compétences telles que, entre autres, la gestion de projet, l’encadrement et l’animation d’équipe, le droit du travail, etc.

Pour valoriser ce type d’expérience, il est possible de se faire établir un certificat de compétence professionnelle (CCP) en cas de succès à l’examen organisé par l’AFPA.

Un décret du 20 décembre 2019 précise les modalités de mise en œuvre de cette certification.

 

Quelles compétences peuvent être certifiées ?

Pour prétendre à la certification de vos compétences, il faut pouvoir justifier de l’exercice d’un mandat syndical ou représentatif au cours des cinq années qui précèdent la session d’examen organisée par l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA).

6 certificats de compétence professionnelle (CCP) ont été définis :

  • Encadrement et animation d’équipe ;
  • Gestion et traitement de l’information ;
  • Assistance dans la prise en charge de projet ;
  • Mise en œuvre d’un service de médication sociale ;
  • Prospection et négociation commerciale ;
  • Suivi de dossier social d’entreprise.

Chacun de ces CCP trouve un équivalent parmi les titres professionnels délivrés par le ministère du Travail, ce qui permet d’être valorisé auprès d’un employeur.

Comment se faire certifier ?

Le candidat prépare un dossier écrit professionnel qu’il présente oralement à un jury habilité par la DIRECCTE lors d’un examen oral organisé par les centres AFPA agréés.

Il s’agit de démontrer l’acquisition des compétences et sa capacité à les transférer dans sa vie professionnelle.

L’AFPA assure un accompagnement en amont pour aider le candidat à se préparer.

Décret n° 2019-1422 du 20 décembre 2019 relatif à la mise en œuvre de la certification relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical, JO 22